Loading...
martes, 3 de diciembre de 2013

Ridha Mami, Premio Gustavo Adolfo Bécquer 2013


Ridha Mami, presidente de la Asociación Tunecina de Hispanistas y vocal para el Mundo árabe de la Asociación Española de Africanistas, ha obtenido el premio Bécquer 2013. En un acto al que asistió el embajador de España en Túnez, Antonio Cosano, el miércoles 4 de diciembre se entregó el premio literario internacional Gustavo Adolfo Bécquer al profesor Ridha Mami, el primer árabe en poseer dicho galardón, lo cual ha sido interpretado en la prensa tunecina como "un puente cultural entre Túnez y España".  Ridha Mami fue calificado de "insigne investigador, eminente profesor y gran persona" por el profesor Chema Paz Gago, también presente en el acto. Es posible ver la entrega del premio en la ciudad de Túnez en el siguiente vídeo de la TV de Túnez.
» La Presse
Une distinction décernée, pour la première fois, à une personnalité du monde arabe, ce qui consolide le pont culturel entre la Tunisie et l’Espagne Mercredi 4 dernier, dans un hôtel de la place, professeurs et étudiants —de l’Université de La Manouba, notamment— ont assisté, fiers, à la cérémonie de remise du prix littéraire international Gustavo Adolfo Bécquer au professeur Ridha Mami.
Enseignant en langue et littérature espagnoles, Ridha Mami est, également, le président de l’Association tunisienne des diplômés en langue et littérature espagnoles. Il s’est vu décerner le prestigieux prix pour son répertoire académique, pour son accomplissement dans l’enseignement de la langue espagnole, pour avoir dirigé des recherches, des masters et des doctorats et pour avoir publié de nombreux travaux sur le siècle d’or espagnol, ainsi qu’en littératures comparées, en culture des mauresques et dans l’histoire de la langue espagnole.
Gustavo Adolfo Bécquer (1836-1870) est le Victor Hugo espagnol. Le prix, qui porte son nom, est dédié aux auteurs qui se sont distingués par la qualité de leurs œuvres et qui contribuent à travers leurs travaux à la diffusion de la langue et de la littérature espagnoles. Il est décerné par les maisons d’édition Sial et Pygmalion, en collaboration avec l’Association espagnole des cultures africaines et l’Union des écrivains espagnols. Le jury de cette édition est composé de sept membres dont Helena Cosano, écrivaine et diplomate, et Basilio Rodriguez, directeur de Sial, de Pygmalion et de l’Union des écrivains espagnols. Les deux membres du jury ont assisté à la cérémonie à laquelle ont pris part également l’ambassadeur d’Espagne à Tunis, Antonio Cosano, le directeur de la faculté des lettres de La Manouba, Chokri Mabkhout, et le doyen de la faculté, Habib Kazdaghli. Tout ce beau monde a pris la parole pour féliciter Ridha Mami et pour attester des nombreux points communs entre les cultures espagnole et tunisienne. L’ambassadeur d’Espagne a également annoncé la prochaine application du projet d’un baccalauréat bilingue arabe-espagnol, dans un lycée pilote de Tunis.
A son tour, Ridha Mami s’est adressé aux présents pour exprimer sa joie, sa fierté, et sa peur à la fois. Il a expliqué ce que représente un tel prix dans la vie d’un auteur et d’un chercheur et qu’il se sent désormais plus proche du rêve de diffuser la culture tunisienne au pays de Cervantes et la culture espagnole dans nos contrées. Le professeur a également parlé de la poésie de Becquer qui lui rappelle celle de poètes arabes de la facture d’Al Mutanabbi. Etant lui-même poète, Ridha Mami a donné lecture d’un texte de son recueil Lunes d’automne, qui paraîtra dans deux semaines. Le texte a été également lu en arabe par la professeur Dhouha Abid, enseignante en langue et littérature espagnoles à la faculté des lettres de La Manouba, et qui a cotraduit avec Ridha Mami le recueil de José María Paz Gago Guide de séduction des princesses.
Dans la dernière partie de la cérémonie, les poètes tunisiens Salah Souissi et Houda Daghari ont récité leurs poèmes Attente et Je t’attendais, traduits par Ridha Mami, qui atteste ainsi de ses efforts continus pour créer des liens entre les cultures tunisienne et espagnole.
» Premio Bécquer

0 comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

 
Toggle Footer
TOP